Page généré le 16/02/2019 09:20:18
Page généré le 15/02/2019 16:36:16

Le manga en fête à la 19e édition de la Japan Expo

Publié le 03/07/2018
C'est l'événement-phare de tous les aficionados de la culture japonaise : la Japan expo se tiendra de ce jeudi 5 juillet au dimanche 8 juillet 2018 au Parc des expositions de Paris. Une 19e édition placée sous le signe du Cobra...
Avec plus de 200 000 visiteurs chaque année, la Japan Expo est le plus important festival dédié à la culture et aux loisirs japonais de toute l'Europe. Pour sa 19e édition, elle aurait dû accueillir cette année en vedette une figure mythique du manga et pionnier du dessin par ordinateur : Buichi Terasawa. Mieux connu comme l'auteur de Cobra, célèbre série narrant les aventures d'un employé de bureau qui se rêve en Cobra, légendaire corsaire de l'espace au bras armé, Buichi Terasawa ne pourra hélas pas faire le voyage, en raison de problèmes de santé.

Mais son œuvre sera célébrée quand même, dans une magnifique exposition qui s'étendra sur plus de 150 m2. Mondialement connue notamment grâce à l'adaptation en anime à succès de Cobra, son œuvre a été traduite dans de nombreuses langues et été vendue à plus de 20 millions d'exemplaires.



Honneur aux autrices !

De nombreuses mangakas japonaises seront également présentes durant ces quatre jours de festivités autour de la culture nippone. Ainsi, la jeune dessinatrice Yoshitoki Oima, 29 ans, sera particulièrement honorée, puisqu'elle recevra à la fois le Daruma d'Or du meilleur manga de l'année pour sa série A silent voice, parue chez Ki-Oon et le Daruma de la meilleure série pour le tome 1 de To your eternity (Pika). Mais les fans pourront également rencontrer Nicke, autrice de Beyond the clouds (Ki-Oon) et Itsuki Kameya, autrice de Final Fantasy Lost Stranger (Mana Books).



Des mangas bleus, blancs, rouges

En France, où il représente 35 %  du marché de la BD, le manga suscite bien sûr des vocations. La Japan Expo sera également l’opportunité de découvrir des mangakas français, qui s'exportent d'ailleurs de mieux en mieux au pays du soleil levant. Parmi ceux-ci, Reno Lemaire , auteur de Dreamland, série la plus vendue en France, ou Tony Valente, auteur de Radiant, le premier manga français adapté en film d'animation par un producteur japonais.

Un invité plus surprenant encore est très attendu ; il s'agit du rappeur Maître Gims. "Sapé comme jamais", il viendra dédicacer son premier manga, Devil's Relics, fruit d'une collaboration avec le scénariste Jean-David Morvan et le dessinateur Tamura Yoshiyasu, à paraître en octobre chez Glénat.


Outre les mangas, la Japan Expo comportera ateliers, masters class de cosplay, spectacles de musiques et danses et démonstrations d'arts martiaux.


Yoshitoki Oima

Nicke

Itsuki Kameya

Reno Lemaire

Tony Valente

Maïtre Gim's

Buichi Terasawa

Pour en savoir plus

Les aventures de Moomin, Papa Moomin et les espions

Bullez à la plage en vous plongeant dans les BD et mangas de notre sélection du mois de juin !

Mangas made in France

Du 01/01/2017 au 31/12/2019
Lorsque les éditions Kana se lancent, la bande dessinée asiatique est encore bien mal connue en E...

1