Page généré le 23/02/2024 07:11:34
Page généré le 23/02/2024 07:08:33

Les parutions d'octobre/novembre

Découvrez les nouveautés littérature
Publié le 22/08/2023
Aux éditions du Seuil
Ecrire est un roman alerte - Irène Frain -  9782021536508 
06/10/2023 - 19,50 €

Depuis des années qu’Irène Frain rencontre ses lecteurs et anime des ateliers d’écriture, elle est assaillie des mêmes questions : « Écrivez-vous le soir ou le matin ? », « Avec un stylo, un ordinateur ? », « Avez-vous un rituel ? », « Comment trouvez-vous vos histoires ? », « Avez-vous l’angoisse de la page blanche ? », « Qui faut-il imiter pour avoir un « bon style » ? », « À quel âge avez-vous commencé ? », « Comment écrire si on n’a pas d’imagination ? », « Comment faire si on écrit sur sa famille ? » Ces questions l’ont menée à réfléchir sur ce qu’est l’écriture, et cette réflexion a cheminé tout au long de ses ateliers. Elle était émerveillée de voir la créativité de ses étudiants s’exprimer, grâce à leur dialogue, aux exercices qu’elle leur proposait. Très loin du manuel de trucs et de ficelles, Écrire est un roman raconte ce qu’est l’aventure de l’écriture pour Irène Frain, mais aussi pour ses lecteurs et élèves. Avec un ton ludique, diablement narratif, on la suit, enfant, qui découvre les joies de l’écriture, qui s’invente des vies, voyage. On suit aussi les progrès et les réactions de ses élèves qui s’interrogent sur ce qui fait un bon roman, comment on l’écrit. On découvre l’art du récit, comment on bâtit un roman, comment on crée des personnages ou comment on choisit la première phrase de son texte. Un livre unique.

Une rixe alerte - Olivier Bertrand - 9782021498516
06/10/2023 - 20 €


Le 23 février 2021 un adolescent de 14 ans, Toumani, est tué de deux coups de couteau pendant une bagarre entre des quartiers rivaux de l’Essonne. Une rixe, comme il peut s’en produire fréquemment en région parisienne. Lorsqu’il entend que l’enfant mort vient du Vieillet, une cité de Quincy et qu’il a été tué par le membre d’une bande d’Epinay-sous-Sénart, Olivier Bertrand est ému : la victime et le garçon qui s’accuse d’avoir porté les coups de couteau viennent de villes où l’auteur a passé une partie de sa jeunesse.
Des images reviennent soudain et avec elles le temps des flirts, des escapades à la dérobée, des bagarres aussi. Il y avait des cris, des heurts, de la provocation mais pas de rixe.
Pourquoi une telle violence aujourd’hui ? Le retour à Epinay est le point de départ du livre. Sur place, l’auteur est comme un étranger. A de rares exceptions près, il ne reconnaît rien ni personne. (Mais comment se sentir chez soi dans une cité-dortoir que les habitants fuient dès que possible ?) Les témoins eux aussi se dérobent. Les adolescents bien sûr, mais aussi les familles ; les éducateurs, les élus et les policiers traînent des pieds pour les explications. Pourtant, à mesure que le livre avance, les rencontres sont plus denses et le motif principal prend toute sa valeur dans un double mouvement narratif qui entremêle les causes de la rixe et un questionnement autobiographique. L’auteur explore ses propres paradoxes et le livre devient alors le récit subtil et indulgent d’un homme qui ayant su questionner sa propre violence peut nous proposer cette traversée sensible des banlieues pour, in fine, approcher le pourquoi de ces morts dont personne ne semblait pouvoir identifier la cause.

En jouant, en écrivant, Molière & Cie - Denis Podalydès - 9782021538793
06/10/2023 - 18 €

Le 400e anniversaire de la mort de Molière a donné lieu à quantité de publications, de représentations, de manifestations diverses pendant un an. Un an pendant lequel Denis Podalydès, sociétaire de la Comédie-française dont Molière est le Saint-Patron, l’emblème et l’apanage, a rédigé des préfaces et des notes personnelles, joué et mis en scène Molière, de Tartuffe au Bourgeois Gentilhomme.
Ce livre est le résultat, la collection, le prolongement de ces questions et réflexions. Il est fait aussi et surtout du goût, de l’appétit, du besoin presque buccal que l’acteur a de Molière, qui incarne à ses yeux « la scène primitive, si ce n’est absolue ». Loin de se poser en spécialiste, Denis Podalydès démontre avec brio que lire, jouer ou voir Molière en scène est une expérience qui offre autant de plaisir qu’elle ébranle, émeut et transforme qui s’y livre. Un auteur classique n’est rien d’autre qu’un contemporain, neuf, pertinent et subversif, mais aussi fragile, difficile et discutable. Telle est l’ambition de celui pour qui Molière fut « la porte d’entrée du théâtre » : créer une mémoire active des œuvres littéraires, trouver la beauté nouvelle et l’énergie actuelle qu’elles contiennent, pour peu qu’on y travaille avec un esprit libre et des forces vives. 

Un film disparaît - Hippolyte Girardot - 9782021525717
06/10/2023 - 18 €

Le temps est venu de déménager, de vider la cave de l’appartement familial et d’en trier les affaires. Hippolyte Girardot défait les cartons, ouvre les valises, prêt à tout jeter. Mais un trésor l’arrête : l’affiche du film A plus, écrit et réalisé en 1981 par l’atelier du Plessis-Robinson qu’il animait alors. Le film, lui, a disparu. Où sont passés Farid, Ali et les autres ? Que sont devenus Aline, le cahier vert, le scénario ? Ce livre raconte la quête d’Hippolyte Girardot pour percer des secrets enfouis depuis plus de trente ans. Il traverse ses années 1980 et, à l’aune des quarante années qui l’en séparent, prend pleinement conscience de la puissance politique du cinéma. Une enquête autant qu’une réflexion intime sur les illusions qui l’ont bercé.

Tes pas dans l’escalier - Antonio Muñoz Molina - 9782021457841
06/10/2023 - 22 €

À Lisbonne, un homme attend la femme qu’il aime. Il a quitté New York avant elle, brillante neuroscientifique, pour arranger l’appartement qu’ils ont acheté, déballer les cartons et installer les meubles. Dans cette ville où le large fleuve n’est pas sans lui rappeler la vue qu’il vient de laisser derrière lui, il profite de la douceur du climat et de la tranquillité du quartier. Il savoure chaque instant. Préparer le moindre détail, imaginer les rituels qui rythmeront leur nouvelle vie : tout est une source infinie de plaisir. Pourtant, un sentiment diffus l’accompagne, une forme de confusion qu’il ne parvient pas éclaircir. Est-ce la similarité entre les deux villes, les deux appartements ? La présence d’une menace sourde impossible à identifier ? Il guette Cécilia, toujours et encore. Admirable styliste, Antonio Muñoz Molina est aussi un maître de la narration. Dans ce roman à la simplicité trompeuse, il nous entraîne dans les méandres de la mémoire, de la raison et de la peur. Progressivement et très subtilement, il met à nu la fragilité de tout ce que nous nous sommes si soigneusement raconté sur nos vies.

La Mort d’un frère - Olesya Khromeychuk, Andreï Kourkov, Philippe Sands - 9782021544145
06/10/2023 - 22 €

Il est mort au front, dans le Donbass, en 2017, bien avant que la guerre en Ukraine fasse tragiquement la une de l’actualité. Il est mort après s’être porté volontaire pour défendre son pays, déjà menacé. Il est mort en soldat, en héros pour certains, mais c’est le frère qu’Olesya Khromeychuk convoque dans ce livre. Son frère aîné, Volodya, qu’elle a toujours admiré et protégé, et par lequel la réalité de la guerre a brutalement fait irruption dans son quotidien d’universitaire londonienne le jour où il a décidé de rejoindre le combat. Une autre vie a alors commencé pour elle aussi quand ses convictions antimilitaristes se sont heurtées à la nécessité de soutenir un frère engagé et manquant de tout, quand la guerre, jusqu’alors tenue à distance comme un simple objet d’études, s’est immiscée partout, au cœur des préoccupations les plus personnelles, quand l’Ukraine, quitté au plus jeune âge, est redevenu son
pays, celui d’une enfance partagée. Que faire du souvenir d’un frère ? Comment lui survivre et faire vivre ce lien intime et si singulier dans un contexte où la violence politique emporte tout sur son passage ? Mêlant témoignage, souvenirs et réflexions, ce livre d’une grande honnêteté est une bouleversante traversée du deuil et un hommage, rempli de tendresse et de chagrin, à un frère perdu au combat, mais retrouvé par l’art et l’écriture. « Le récit d’une histoire non pas révolue, mais actuelle, non pas lointaine, mais toute proche, non pas imaginaire, mais bien réelle. Intime et personnelle, cette chronique d’un amour et d’un deuil transcende les époques et les lieux ; brutale et universelle, elle soulève la seule question qui vaille encore : pourquoi ? »

Voici les titres :